Parallèlement au coro­na­vi­rus, d’autres virus se sont répan­dus cette année à une vitesse expo­nen­tielle. Ceux-là sont infor­ma­tiques, ils menacent les sites d’in­for­ma­tion, les mairies, les hôpi­taux… On en repère 500 000 nouveaux par jour. Pour en savoir plus sur les cyber­pi­rates et leurs modes opéra­toires, “Complément d’en­quête” a appro­ché un maître en infil­tra­tion dans une zone de non-droit, le dark­net. Article original