L’homme de 28 ans a été reconnu coupable de ne pas avoir respecté sa quaran­taine obli­ga­toire et d’avoir provo­qué la mort d’au moins une personne, infec­tée par le virus. Article original