Il s’agit de l’in­cen­die le plus meur­trier dans le pays depuis celui d’un immeuble rési­den­tiel à Hô Chi Minh-Ville en 2018. Article original