Les pratiques répan­dues dans toutes les régions du monde sont “très courantes” en Afrique, selon une étude de l’ONU. Article origi­nal