“L’idée c’est de donner le désir à ceux qui vien­dront visi­ter cette expo­si­tion à Singapour de venir voir la réalité à Versailles” explique Catherine Pégard, prési­dente de l’établissement public du château, du musée et du domaine natio­nal de Versailles. Article origi­nal