Les routes natio­nales seront-elles bien­tôt à vendre ? 13 ans après la priva­ti­sa­tion des auto­routes en France, la ques­tion mérite d’être posée. Une note confirme l’intérêt des socié­tés privées. Article origi­nal