Après neuf ans de présence, les soldats de Barkhane quittent plusieurs bases et se retirent progres­si­ve­ment du pays, pendant que les Russes tentent eux d’accroître leur influence. Article original