Au début des années 2000, quelque 4 000 des 4 500 grands proprié­taires blancs avaient été expul­sés manu mili­tari de leurs terres sur ordre du gouver­ne­ment de Robert Mugabe. Article origi­nal