La culture du lieu de travail est un élément important de toute entreprise. Avec le passage au travail à distance, l’adaptation de cette culture au monde en ligne est essentielle pour un engagement continu des employés.

L’environnement de travail a connu de nombreux chan­ge­ments impor­tants au cours des ces dernières années. L’un des plus notables est peut-être le passage de la commu­ni­ca­tion et de la colla­bo­ra­tion physiques à des rela­tions de travail presque exclu­si­ve­ment en ligne.

Ce chan­ge­ment radi­cal signi­fie que les entre­prises doivent modi­fier leur approche des aspects fonda­men­taux de la culture d’entreprise. Dans le passé, le travail d’équipe physique permet­tait aux employés de se connec­ter et d’interagir les uns avec les autres de manière familière.

Mais main­te­nant que presque tout le travail peut être effec­tué en ligne, les méthodes d’engagement, de commu­ni­ca­tion et de confiance doivent être exami­nées sous un nouvel angle.

Une culture de travail saine est impé­ra­tive pour que toute équipe d’employés puisse s’épanouir. Cependant, main­te­nant que l’in­te­rac­tion physique a prati­que­ment disparu de l’équa­tion, les entre­prises doivent recher­cher de nouvelles méthodes de défi­ni­tion de la culture du lieu de travail qui soient navi­gables à distance.

Qu’est-ce que la culture du lieu de travail en ligne et pourquoi est-elle importante ?

La culture du lieu de travail est la dyna­mique sociale, émotion­nelle et psycho­lo­gique sous-jacente qui main­tient l’identité de l’entreprise forte. Il résume à la fois la manière nuan­cée et prag­ma­tique dont un groupe d’employés perçoit à la fois sa posi­tion au sein de l’entreprise et les poli­tiques qui l’accompagnent.

Une entre­prise avec une culture de travail saine peut ressem­bler à ceci :

  • Des lignes de commu­ni­ca­tion ouvertes.
  • Une réso­lu­tion rapide des conflits.
  • Un senti­ment de valeur à la fois indi­vi­duelle et collective.
  • Une forte iden­tité d’entreprise.
  • Un respect mutuel entre sala­riés de postes différents.
  • Une sécu­rité émotion­nelle et psychologique.
  • Un esprit de travail en équipe.

Vous pouvez consi­dé­rer la culture du lieu de travail comme n’importe quelle autre culture. Le ton géné­ral, le rythme et la nature de l’en­ga­ge­ment social sur le lieu de travail défi­nissent en fin de compte la manière dont les projets sont réali­sés et le style de colla­bo­ra­tion qui permet de mener à bien ces projets.

La culture d’une orga­ni­sa­tion défi­nit le compor­te­ment des employés sur le lieu de travail et établit un senti­ment d’iden­tité que les indi­vi­dus peuvent asso­cier à leur travail. Sans une culture d’entreprise défi­ni­tive, la struc­ture d’une entre­prise aura du mal à rester intacte.

Le main­tien de l’intégrité struc­tu­relle d’une entre­prise est impor­tant pour plusieurs raisons. Lorsque les besoins et les valeurs des sala­riés sont cohé­rents avec ceux de leur entre­prise, le travail devient plus agréable pour chacun. Lorsque le travail devient agréable, il est beau­coup plus facile de pour­suivre ses progrès.

L’établissement d’une culture d’entreprise donne aux employés une réfé­rence à laquelle aspi­rer. Si tout le monde s’engage à adop­ter une approche de travail respec­tueuse et effi­cace, d’autres feront de même.

Cultiver une culture d’entreprise donne aux entre­prises la possi­bi­lité de créer une dyna­mique d’entreprise saine et conforme à leurs idéaux spéci­fiques. Sans cette struc­ture, les entre­prises auront du mal à garder leurs employés heureux, produc­tifs et enga­gés les uns envers les autres.

Dans toute culture, la struc­ture, les tradi­tions et la dyna­mique sociale confèrent aux indi­vi­dus un senti­ment d’appartenance à un tout plus vaste. C’est au cœur de ce que la culture du lieu de travail vise à donner un senti­ment de valeur person­nelle et de contri­bu­tion à son environnement.

Comment créer une culture de travail en ligne saine

Comprendre l’importance de la culture d’entreprise est une chose. Mais mettre en place un système qui fonc­tionne en est une autre. Ceci, combiné au poids supplé­men­taire du passage complet du monde physique au monde numé­rique, suffit à donner des cheveux gris à la plupart des superviseurs.

La tran­si­tion du travail dans un bureau physique vers un bureau à distance en ligne n’est pas facile. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas de moyens d’alléger la charge. En fait, Internet regorge d’informations sur la manière de rele­ver ces défis d’importance mondiale, et nous sommes sur le point de nous y retrou­ver coincés.

Passons en revue huit façons diffé­rentes d’amé­lio­rer la culture de travail en ligne de votre entre­prise, ce qui permet­tra à chacun de se sentir plus concen­tré, valo­risé et en sécu­rité dans son rôle au sein de l’équipe.

1. Soyez clair sur les attentes et les politiques en matière de travail à distance

Il est telle­ment plus facile de bien faire votre travail lorsque vous savez exac­te­ment ce que l’on attend de vous et pour­quoi. Au milieu de tout le chaos qui accom­pagne le travail à distance après une vie passée à travailler dans des espaces physiques parta­gés, se sentir dispersé et confus est une réponse naturelle.

Être clair sur les attentes que vous avez envers votre person­nel d’un point de vue en ligne à distance (par oppo­si­tion à un point de vue physique) leur donnera la confiance et la sécu­rité dont ils ont besoin pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

2. Créez des rituels uniques à votre lieu de travail

De nombreuses cultures d’entreprise fortes adoptent des rituels pour aider les employés à s’identifier à l’entreprise. Et pour créer une certaine cohé­rence dans les routines hebdo­ma­daires ou mensuelles. Les rituels nous aident à nous connec­ter avec notre envi­ron­ne­ment et ajoutent une struc­ture indis­pen­sable à nos vies.

Vos rituels de travail ne doivent pas néces­sai­re­ment être coûteux ou compli­qués. Quelque chose d’aussi simple qu’une pause-café ou un déjeu­ner en équipe à distance peut renfor­cer le senti­ment d’in­clu­sion et de stabi­lité dans la vie des employés. Des choses comme le happy hour le vendredi après-midi, les acti­vi­tés de team buil­ding à distance ou les réunions d’équipe quoti­diennes peuvent garder le moral et les horaires sur la bonne voie.

Les rituels axés sur le travail sont égale­ment utiles pour amélio­rer l’en­ga­ge­ment avec les employés. Organiser une séance de brie­fing le matin est un excellent moyen de struc­tu­rer la jour­née, ainsi que des débrie­fings en fin de jour­née. Tout plan cohé­rent visant à se rencon­trer virtuel­le­ment avec un objec­tif spéci­fique en tête peut être efficace.

3. Demandez des commentaires aux employés

La plupart du temps, un gestion­naire ou un super­vi­seur igno­rera un problème à moins que quel­qu’un n’ait la possi­bi­lité de s’ex­pri­mer. Même si vous encou­ra­gez vos employés à vous faire part de leurs problèmes, ils peuvent ne pas savoir comment procé­der lorsque les choses se présentent.

C’est pour­quoi il est si impor­tant que les entre­prises demandent acti­ve­ment l’avis de leurs employés. Même si votre auto­ri­sa­tion ne semble pas tech­ni­que­ment néces­saire, les employés appré­cie­ront toujours d’être encou­ra­gés à s’ex­pri­mer sur ce qui pour­rait les déranger.

4. Communiquez clairement les objectifs

La commu­ni­ca­tion est l’une des choses les plus diffi­ciles à maîtri­ser lors de la tran­si­tion d’un envi­ron­ne­ment de travail physique à un envi­ron­ne­ment numérique.

Dans le passé, vous pouviez simple­ment vous adres­ser à quel­qu’un avec une ques­tion et rece­voir une réponse immé­dia­te­ment. Mais désor­mais, il existe une barrière d’espace et de temps entre les colla­bo­ra­teurs qu’il n’est pas toujours facile de fran­chir. Vous devrez peut-être attendre que quel­qu’un se recon­necte ou avoir une mauvaise connexion.

En raison de ces obstacles, il est extrê­me­ment impor­tant que les chefs d’équipe commu­niquent leurs objec­tifs clai­re­ment et sans aucune ambi­guïté. Cette approche peut aider à réduire le nombre de problèmes de commu­ni­ca­tion. De plus, chacun se sent plei­ne­ment respon­sable de ses responsabilités.

5. Organisez régulièrement des réunions en personne

Bien qu’il existe désor­mais une série d’ou­tils de commu­ni­ca­tion à distance très effi­caces, les réunions en face à face offrent un niveau de commu­ni­ca­tion qui n’est tout simple­ment pas possible via du texte brut.

Être capable d’ob­ser­ver physi­que­ment les expres­sions faciales et le ton de la voix des autres permet une commu­ni­ca­tion plus fluide entre les employés.

Bien qu’il y ait eu récem­ment un débat sur le carac­tère exhaus­tif des appels vidéo exces­sifs, des études montrent toujours qu’il s’agit du moyen le plus effi­cace de commu­ni­quer avec d’autres personnes à distance.

6. Établir un programme de mentorat

En période d’incertitude, il est tout à fait natu­rel que les gens se tournent vers des personnes plus expé­ri­men­tées qu’eux pour obte­nir des conseils. Les programmes de mento­rat peuvent créer une culture de travail saine en donnant aux employés plus jeunes et moins expé­ri­men­tés un exemple posi­tif à suivre.

Associer des employés plus jeunes ou moins expé­ri­men­tés à ceux qui ont mérité leur statut au bureau peut faci­li­ter une culture de respect entre les travailleurs et donner aux nouveaux employés quelque chose à quoi aspirer.

7. Construire une base de sécurité psychologique

En parti­cu­lier parce qu’il s’agit d’une période diffi­cile pour tout le monde, la promo­tion de la sécu­rité psycho­lo­gique dans tout envi­ron­ne­ment de travail est essen­tielle au main­tien d’une culture de travail saine. Les gens ont besoin de sentir que leurs besoins émotion­nels et psycho­lo­giques sont pris en compte afin de donner le meilleur d’eux-mêmes.

La sécu­rité psycho­lo­gique signi­fie que les employés ont la certi­tude qu’ils ne seront pas humi­liés ou punis s’ils s’ex­priment. Ils ne seront pas non plus reje­tés ou ostra­ci­sés socia­le­ment. C’est la convic­tion que les autres vous trai­te­ront avec respect et inclu­ront votre opinion dans leurs stratégies.

8. Faites preuve de patience et d’empathie

Passer du travail d’équipe physique au travail d’équipe à distance néces­si­tera un peu de patience de la part de toutes les personnes impli­quées. Il s’agit d’une tran­si­tion impor­tante pour tous les membres de l’équipe, quel que soit l’ampleur de leur rôle au sein de celle-ci.

Faire preuve de patience et d’empathie rendra non seule­ment vos efforts de colla­bo­ra­tion beau­coup plus fluides, mais cela créera égale­ment une culture de travail plus forte et plus saine dont tout le monde pourra bénéficier.

Écouter les autres, choi­sir l’empathie plutôt que l’op­po­si­tion et, de manière géné­rale, cher­cher à comprendre le point de vue des autres amélio­rera la produc­ti­vité de votre équipe tout en créant une culture d’en­tre­prise posi­tive qui résiste à l’épreuve du temps.

Soyez prêt à améliorer le lieu de travail à distance !

Établir une culture de travail saine n’est pas une mince affaire, surtout au milieu d’une pandé­mie inter­na­tio­nale. Cependant, prendre l’initiative main­te­nant peut éviter à votre entre­prise bien des drames et de la frus­tra­tion plus tard.

En fait, le moment est peut-être meilleur que jamais pour revoir la struc­ture de la culture d’entreprise de votre entre­prise. Toutes les entre­prises doivent s’adapter et s’adapter à la réalité du monde qui les entoure, et il faut parfois un chan­ge­ment aussi impor­tant que celui-ci pour créer l’espace néces­saire à l’amélioration.

Le moment idéal pour un chan­ge­ment posi­tif survient géné­ra­le­ment après un boule­ver­se­ment systé­mique majeur comme celui de la Covid-19. Si vous et votre équipe pouvez survivre à cela, vous pouvez survivre à tout !

Fabien Perez